Articles

Une pétition pour faire de la Gaspésie un territoire sans organisme génétiquement modifié (OGM)

Un apiculteur de la Baie-des-Chaleurs, John Forest, lance une pétition pour faire de la Gaspésie un territoire sans organisme génétiquement modifié (OGM).

L’homme de Maria, qui produit du miel biologique, estime que les pesticides et les herbicides détruisent ses essaims.

Le recours aux semences génétiquement modifiées pour résister aux pesticides et aux herbicides est donc un sujet de préoccupation important pour M. Forest. L’homme d’affaires, qui exploite chaque été près de 800 ruches, veut aussi préserver les 14 emplois de sa PME.

L’apiculteur demande donc à la population de signer une pétition pour bannir les semences de maïs et de soya transgéniques de la Gaspésie. « C’est de faire signer le plus de monde possible. Après ça, aller voir les députés, aller voir le MAPAQ, aller voir l’UPA », explique John Forest.

Pour signer la pétition (si vous habitez une région de la Gaspésie) :

Vous pouvez aussi signer cette pétition d’appui lancée par l’Union paysanne :

Source :  Une pétition pour une Gaspésie sans OGM (Radio-Canada)

 

Le Rocher Percé - Dessin de McLoed

Gaspésie sans OGM – Pétition en appui aux gens de la Gaspésie

Avec l’intérêt suscité par l’initiative de John Forest, un apiculteur bien connu de la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie qui a mis en ligne une pétition pour une Gaspésie sans OGM et suite nombreux commentaires de nos membres et du public qui nous ont signifiés leur désir de soutenir cette cause jugée importante non-seulement pour la santé humaine mais également pour la survie de l’agriculture biologique au Québec.

L’Union paysanne vous permet dès à présent d’appuyer cette initiative en Gaspésie, qui pourrait être la première étape vers un Québec sans OGM!

 


 

Pétition pour l’exclusion de plantes OGM et organismes génétiquement modifiés en Gaspésie

Attendu que:

  • Les plantes génétiquement modifiées ont été mises en marché sans être étiquetées en dépit des risques écologiques et commerciaux qu’elles représentent;
  • L’État québécois soutient financièrement -par les programmes d’assurance revenu- les agriculteurs qui font des cultures commerciales de plantes génétiquement modifiées;
  • Au contraire des promesses des fabricants, les pratiques agricoles associées à ces technologies augmentent la quantité de pesticides appliquée dans le milieu;
  • Le secteur agroalimentaire gaspésien mise sur le développement des produits distincts et à valeur ajoutée, comme les aliments sans OGM, d’appellation spécifique ou biologiques;
  • La résolution 8053 de la MRC de la Haute-Gaspésie a fait de la Haute-Gaspésie une région Verte et Active qui souhaite bannir l’utilisation des OGM et faire du territoire une zone sans contamination.

Signer la pétition

{petition identifier= »gaspesie_sans_ogm_appui »}

 


 

Le Rocher Percé - Dessin de McLoed


 

Pour en savoir plus :

 

Banniere25mai

Marche Mondiale contre Monsanto le 25 mai 2013

Trois événements contre Monsanto samedi le 25 mai 2013 à Montréal, Québec et Sherbrooke.

Monsanto est une des compagnies les plus puissantes de la planète dans le domaine de l’agroalimentaire.

Elle possède 90 % des semences génétiquement modifiées (OGM) de la planète. L’entreprise produit des OGM conçus pour résister à son herbicide vedette, le « Roundup » : le but étant de vendre les deux ensemble. Monsanto est ainsi devenue un symbole du système agricole non durable qui s’avère de plus en plus néfaste et dangereux, environnementalement et socialement. Il est urgent de prendre un virage à 180 ° dans le domaine agroalimentaire.

Les solutions existent, elles demandent des politiques provinciales et fédérales pour les mettre en place. L’agriculture doit permettre de développer nos régions dans le respect des écosystèmes et de la santé humaine, donc sans OGM et sans pesticides. Nous avons rapidement besoin d’une agriculture écologique pour remplacer l’industrie agrotoxique encouragée par des entreprises comme Monsanto.

Banniere25mai

Pour lire et signer la Déclaration pour la marche contre Monsanto – 25 mai 2013.

 

pochette-guide_550

Guide de vulgarisation sur les organismes génétiquement modifiés : le Guide OGM 101

Le guide OGM 101 se veut un outil informatif sur la situation des OGM au Québec. Il a été produit par Vigilance OGM, qui regroupe de nombreux groupes de la société civile dont l’Union paysanne.

Tiré à 50 000 exemplaires, en format de poche, le Guide OGM 101 explique tout ce que les citoyens doivent savoir à propos des controversés OGM : Que sont-ils ? À quoi servent-ils? Où et dans quoi les retrouve-t-on ? Quels enjeux soulèvent-ils? Le Guide propose également des actions que les citoyens peuvent poser s’ils veulent éviter d’en consommer.

Restons informés et aux aguets!

Il nous paraît primordial d’informer et d’éduquer la population sur les enjeux et les risques associés aux manipulations génétiques des végétaux, en particulier les OGM qui entrent dans la chaîne alimentaire et l’environnement. On a constaté récemment que le ministère de l’Éducation a autorisé des manuels scolaires qui font l’apologie des OGM, au point qu’on les dirait commandités par l’industrie des biotechnologies. La publication de ce guide s’inscrit dans un contexte où le gouvernement du Québec refuse toujours aux consommateurs leur droit à l’information, un droit fondamental.

Télécharger le Guide OGM 101

Voici donc la version téléchargeable. Distribuez la à grande échelle.

Si vous voulez l’imprimer, voici le document pdf qui va vous faciliter la chose.

 

pochette-guide_550

 

Bonne lecture! Informons, éduquons, passons à l’action !

Pour de plus amples informations, visitez le site www.infoogm.qc.ca