Articles

Patates

Pommes de terre de semence biologiques

Des producteurs impliqués dans la sélection

Au Québec, la superficie occupée par la culture de pommes de terre biologiques se chiffrait à 25 hectares en 2015. La demande est grandissante autant chez nous que chez nos voisins du sud qui raffolent de cet aliment versatile et économique. Comment assurer une production biologique rentable pour les producteurs qui désirent répondre à cet engouement?

Les normes de certification en production biologique obligent les producteurs à cultiver à partir de pommes de terre de semences biologiques. La disponibilité limitée du matériel de reproduction requiert un accroissement de la diversité des semences adaptées à notre climat et possédant des caractéristiques agronomiques intéressantes.

L’Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada a mis sur pied un programme de sélection participative de cultivars adaptés à la culture biologique au Canada. Généticiens et producteurs mettent en commun leur expertise pour créer des cultivars qui répondent aux besoins du secteur : la gestion de l’azote, le contrôle des mauvaises herbes et la phytoprotection. Contrairement à la sélection conventionnelle, ce mode participatif implique l’agriculteur dès le début du processus où il procède lui-même à la sélection sur la ferme, pour les quatre années du programme.

Les tubercules à l’essai sont issus de croisements réalisés par le sélectionneur qui vise à créer de nouvelles variétés génétiques ayant par exemple, une tolérance accrue au mildiou et à la gale commune. Des caractéristiques agronomiques additionnelles sont évaluées telles que la maturité, la taille du tubercule et le rendement. Il est indéniable que la culture biologique de la pomme de terre comporte son lot de défis, mais ce projet contribuera certainement au progrès du secteur.

 

ImpressionLe CRAAQ a produit une référence économique concernant la culture de pommes de terre biologiques afin d’aider le producteur à planifier les coûts du cycle de production allant de l’achat de semence jusqu’à la récolte et l’entreposage. Le Colloque sur la pomme de terre organisé par le CRAAQ est par ailleurs une occasion d’en apprendre davantage sur les avancées de la recherche. Surveillez cet évènement qui se déroulera le 18 novembre prochain, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Sources consultées :

Portail BioQuebec Statistiques
Sélection végétale participative  Agri-Réseau
Le programme de sélection participative de cultivars adaptés à la culture biologique : résultats de trois ans de sélection Agri-Réseau
L’Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada

 

 

Du bio et de l’exotisme dans son jardin et son assiette! (1 jour)

Samedi 20 février 2016 de 09:00 à 16:00

Accommodation Bio
1298 2e Avenue Québec, QC G1L 3C7


 

La formation

Dur dur l’hiver québécois… Cultiver ses propres légumes biologiques demeure donc le meilleur gage de fraicheur et d’accessibilité à des aliments vivants à longueur d’année. Et si c’était également possible de cultiver des cultures exotiques dans notre climat nordique?

Cette formation vous introduit au jardinage biologique. Elle vous présente différentes techniques de jardinage en pleine terre (conventionnelle, en ‘lasagne’, en permaculture, l’usage de Bois Raméal Fragmenté (BRF), etc.) en plus de vous familiariser avec la culture en pots. Ensuite, vous en apprendrez sur la planification de votre jardin, sur la vie du sol (compost et amendements) et sur différentes méthodes de plantations et rotations.

Un volet cultures exotiques en pays nordiques est aussi inclus. Votre formatrice partagera ses connaissances sur la culture du gingembre, de la citronnelle et du curcuma, qui comporte quelques défis avec nos conditions météorologiques. Oui, ces cultures sont possibles chez nous! Pour chacune de ces trois cultures, nous présenterons la culture du semis à la récolte avec les particularités propres à chacune des cultures. Chaque participant recevra un rhizome de gingembre, un de curcuma et une tige de citronnelle. Cette formation est d’une durée de 2h.

La formation aura lieu à l’Accommodation Bio, à Limoilou (Québec), une boutique d’aliments vivants et biologiques alimentée par la Ferme Hantée!

 

Votre formatrice : Isabelle Bureau

Isabelle BureauIsabelle est la fondatrice de auwebzine.com, un site internet qui parle, entre autre, d’agriculture urbaine. Elle jardine par passion depuis plusieurs années en plus d’avoir une formation en biologie végétale et une autre en agriculture biologique. Elle a travaillé dans une ferme maraîchage biologique qui produit des légumes vendus sous forme de paniers bio. Elle cultive le gingembre depuis 4 ans, elle est donc en mesure de confirmer que sa culture est possible, même ici! Elle offre cette formation sur mesure pour le plus grand plaisir du Centre paysan!

 

Autres informations

  • Apportez votre lunch ou passez à la boutique de l’Accommodation Bio qui offre des légumes, fruits et délicieux produits en prêts à manger!
  • Vous voulez covoiturer ? Contactez-nous par courriel, il nous fera plaisir de vous mettre en contact avec d’autres participants.

 

Inscription

Les places sont limitées, inscrivez-vous rapidement!

Prix membre Centre paysan : 65$
Prix non-membre : 85$

Adhésion à vie au Centre paysan : 40$

Pour devenir membre à vie de la coopérative de solidarité le Centre paysan, ajouter l’adhésion (40$) lors de votre inscription sur Event Brite et remplissez le formulaire suivant.
Par la suite, vous pouvez nous retourner la copie papier signée par la poste à l’adresse indiquée en haut du formulaire, ou la version numérisée à notre adresse courriel. *Si vous éprouvez des difficultés à acheter votre billet sur le site d’Eventbrite, contactez directement le Centre paysan.

Pour plus d’information, contactez le Centre paysan !

centrepaysan@gmail.com
450-230-5046

 

Jardinage biologique et cultures exotiques en pays nordique (1 jour)

Dimanche le 26 juillet de 9h00 à 16h00

Au Centre culture et environnement Frédéric Back de Québec
870, avenue de Salaberry, bureau 316, Québec, QC, G1R 2T9


 

La formation {snippet paysan-a-paysan}

Cette formation vous introduit au jardinage biologique. Elle vous présente différentes techniques de jardinage en pleine terre (conventionnelle, en ‘lasagne’, en permaculture, l’usage de Bois Raméal Fragmenté (BRF), etc.) en plus de vous familiariser avec la culture en pots. Ensuite, vous en apprendrez sur la planification de votre jardin, sur la vie du sol (compost et amendements) et sur différentes méthodes de plantations et rotations.

Un volet cultures exotiques en pays nordiques est aussi inclus. Votre formatrice partagera ses connaissances sur la culture du gingembre, de la citronnelle et du curcuma, qui comporte quelques défis avec nos conditions météorologiques. Oui, ces cultures sont possibles chez nous!

La formation aura lieu en partie dans une salle et en partie au grand air, dans le jardin sur le toit du Centre culture et environnement Frédéric Back!

 

Votre formatrice : Isabelle Bureau

Isabelle BureauIsabelle est la fondatrice de auwebzine.com, un site internet qui parle, entre autre, d’agriculture urbaine. Elle jardine par passion depuis plusieurs années en plus d’avoir une formation en biologie végétale et une autre en agriculture biologique. Elle a travaillé dans une ferme maraîchage biologique qui produit des légumes vendus sous forme de paniers bio. Elle cultive le gingembre depuis 4 ans, elle est donc en mesure de confirmer que sa culture est possible, même ici! Elle offre cette formation sur mesure pour le plus grand plaisir du Centre paysan!

 

Autres informations

  • Apportez votre lunch!
  • Vous voulez covoiturer ? Contactez-nous par courriel, il nous fera plaisir de vous mettre en contact avec d’autres participants.

 

Inscription

Les places sont limitées, inscrivez-vous rapidement!

Prix membre : 65$
Prix non-membre : 85$

Pour devenir membre de la coopérative de solidarité le Centre paysan (40$), remplissez le formulaire suivant.
*Si vous éprouvez des difficultés à acheter votre billet sur le site d’Eventbrite, contactez directement le Centre paysan.

Pour plus d’information, contactez le Centre paysan !

centrepaysan@gmail.com
450-230-5046

 

En collaboration avec

ATQ  Centre-de-l-Environnement-logo

 

Une pétition pour faire de la Gaspésie un territoire sans organisme génétiquement modifié (OGM)

Un apiculteur de la Baie-des-Chaleurs, John Forest, lance une pétition pour faire de la Gaspésie un territoire sans organisme génétiquement modifié (OGM).

L’homme de Maria, qui produit du miel biologique, estime que les pesticides et les herbicides détruisent ses essaims.

Le recours aux semences génétiquement modifiées pour résister aux pesticides et aux herbicides est donc un sujet de préoccupation important pour M. Forest. L’homme d’affaires, qui exploite chaque été près de 800 ruches, veut aussi préserver les 14 emplois de sa PME.

L’apiculteur demande donc à la population de signer une pétition pour bannir les semences de maïs et de soya transgéniques de la Gaspésie. « C’est de faire signer le plus de monde possible. Après ça, aller voir les députés, aller voir le MAPAQ, aller voir l’UPA », explique John Forest.

Pour signer la pétition (si vous habitez une région de la Gaspésie) :

Vous pouvez aussi signer cette pétition d’appui lancée par l’Union paysanne :

Source :  Une pétition pour une Gaspésie sans OGM (Radio-Canada)

 

Le Rocher Percé - Dessin de McLoed

Gaspésie sans OGM – Pétition en appui aux gens de la Gaspésie

Avec l’intérêt suscité par l’initiative de John Forest, un apiculteur bien connu de la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie qui a mis en ligne une pétition pour une Gaspésie sans OGM et suite nombreux commentaires de nos membres et du public qui nous ont signifiés leur désir de soutenir cette cause jugée importante non-seulement pour la santé humaine mais également pour la survie de l’agriculture biologique au Québec.

L’Union paysanne vous permet dès à présent d’appuyer cette initiative en Gaspésie, qui pourrait être la première étape vers un Québec sans OGM!

 


 

Pétition pour l’exclusion de plantes OGM et organismes génétiquement modifiés en Gaspésie

Attendu que:

  • Les plantes génétiquement modifiées ont été mises en marché sans être étiquetées en dépit des risques écologiques et commerciaux qu’elles représentent;
  • L’État québécois soutient financièrement -par les programmes d’assurance revenu- les agriculteurs qui font des cultures commerciales de plantes génétiquement modifiées;
  • Au contraire des promesses des fabricants, les pratiques agricoles associées à ces technologies augmentent la quantité de pesticides appliquée dans le milieu;
  • Le secteur agroalimentaire gaspésien mise sur le développement des produits distincts et à valeur ajoutée, comme les aliments sans OGM, d’appellation spécifique ou biologiques;
  • La résolution 8053 de la MRC de la Haute-Gaspésie a fait de la Haute-Gaspésie une région Verte et Active qui souhaite bannir l’utilisation des OGM et faire du territoire une zone sans contamination.

Signer la pétition

{petition identifier= »gaspesie_sans_ogm_appui »}

 


 

Le Rocher Percé - Dessin de McLoed


 

Pour en savoir plus :

 

Un membre de l’Union paysanne poursuivi par l’UPA

Lachute, 31 octobre 2013. Dans 24 heures, l’Union paysanne accompagnera au Palais de Justice de Joliette l’un de ses membres et semencier biologique, Jean-François Lévesque, dans sa cause contre l’Union des Producteurs Agricoles (UPA). Cette dernière lui réclame 2265,26$ en cotisations syndicales impayées.

Jean-François Lévesque refuse de le faire en raison du principe de liberté d’association qui n’existe pas réellement en agriculture au Québec. De plus, il ne possède pas le statut de producteur au sens défini par le MAPAQ.

L’Union paysanne, qui mène ce combat depuis 12 ans, rappelle qu’elle a pu retracer plus de 5000 agriculteurs qui ont été poursuivis par l’UPA pour la cotisation syndicale depuis les années 80. Ce chiffre ne représenterait qu’une portion du total des agriculteurs poursuivis.

C’est pour cette raison que des dizaines de citoyens viendront, demain, au Palais de Justice de Joliette accompagner l’Union paysanne et soutenir le semencier biologique. À l’heure où le Québec fait un grand ménage dans l’industrie de la construction et dans le monde municipal, pourquoi ne pas en profiter pour donner un autre coup de balai et mettre fin au monopole syndical de l’UPA? À quand une commission Charbonneau en agriculture?

Afin de soutenir et de partager cet enjeu important de la démocratie, l’Union paysanne produira une série de capsules d’information destinées à faire connaître au grand public l’absence de liberté réelle d’association en agriculture au Québec.

 

 

« […] dans une société démocratique, on peut difficilement justifier le maintien d’un régime qui oblige un groupe de personnes à adhérer à une structure unique d’association, régime qui, au demeurant, ne prévoit aucun dispositif pour vérifier la volonté des personnes d’y adhérer ou d’y maintenir leur participation. Cette situation est malsaine et nuit même à la crédibilité de l’UPA. »

Jean Pronovost, Président de la Commission sur l’Avenir de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Québec.

 


 

Pièce-jointe :

Pour information :

Benoit Girouard
Président Union paysanne
450-495-1910

           

Maxime Laplante
Vice-président
418-926-2473

L’Union paysanne est un syndicat agricole et citoyen qui intercède auprès du gouvernement, des médias et de l’opinion publique pour promouvoir les intérêts de la paysannerie. Elle donne une place à tout ceux désireux de s’impliquer en faveur d’une agriculture et d’une alimentation paysanne. L’Union paysanne c’est… l’Alliance de la Terre et de la Table.

 

Pourquoi prendre action pour stopper la luzerne OGM?

Voici une courte vidéo animée en anglais sur la luzerne OGM. C’est une initiative du Réseau Canadien d’Action sur les Biotechnologies (RCAB), qui vous suggère également d’envoyer une lettre au Ministre de l’agriculture afin de lui montrer votre sensibilité à ce sujet. Suivez la petite abeille qui est en train de comprendre la menace de la luzerne génétiquement modifiée. Regarder la vidéo.

 

Ecrivez une lettre au Ministre fédéral de l’Agriculture:

(texte suggéré)

Monsieur le Ministre Ritz,

Je vous écris pour vous prier de prendre des mesures immédiates pour bloquer la commercialisation de la luzerne génétiquement modifiée (GM) au Canada. La luzerne GM menace les marchés de tous les producteurs de luzerne ainsi que l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture biologiques au Canada.

L’introduction de la luzerne génétiquement modifiée (GM) tolérante à l’herbicide (Roundup Ready) de Monsanto aurait de graves impacts négatifs sur de nombreux types d’agriculteurs et de systèmes agricoles, à la fois conventionnels et biologiques.

Les agriculteurs conventionnels et biologiques conviennent que la culture de la luzerne GM n’est ni nécessaire ni souhaitable. Parce que la luzerne est une culture vivace pollinisée par les abeilles, la contamination par la luzerne GM est inévitable. La luzerne GM a été approuvée au Canada en 2005, mais doit être soumise à une étape de plus avant de pouvoir être vendue légalement comme semence au Canada. S’il vous plaît, faites obstacle à la luzerne GM avant qu’elle contamine les champs des agriculteurs.

S’il vous plaît, prenez des mesures immédiates pour stopper la luzerne GM.

 


Pour en savoir plus : http://rcab.ca/content/view/full/997

Lien complet de la vidéo sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=tlbtIEVF77Q&context=C383a5d6ADOEgsToPDskLqMXdLgQDBu5FNEPcMBWBW

Huitième édition de la Fête des semences de Saint-Apollinaire

Chaque année, la fête des semences de Saint-Apollinaire est attendue avec impatience tant par des jardiniers amateurs que par des horticulteurs chevronnés de partout au Québec. Pour faire le plein de semences biologiques ou patrimoniales offertes par plusieurs producteurs québécois. Où ailleurs peut-on trouver des graines de tomates blanches, tomatillos, concombres-citron, roses trémières noires ou pavots de Turquie à ajouter au jardin?

 

On y vient aussi pour les conseils avisés et les discussions animées avec les producteurs et d’autres amateurs qui partagent avec plaisir leurs connaissances. C’est une bouffée de printemps en plein cœur de l’hiver.

Ce rendez-vous incontournable aura lieu le dimanche 20 février 2011, de 10h00 à 15h00, à la salle communautaire, 83 rue Boucher, Saint-Apollinaire (sortie 291 sur l’autoroute 20, à une vingtaine de minutes à l’ouest des ponts de Québec). Casse-croûte santé sur place. Entrée libre, bienvenue à tous et à toutes.

Pour information : Jacinthe Létourneau : 418-881-3956.