Pour nourrir le Québec, donnons une place aux paysans

Au Québec il n’est actuellement pas possible de produire plus de 100 poulets, 100 poules pondeuses ou 25 dindons sans détenir un quota de production. Pendant ce temps, dans l’Ouest du pays, il est possible de produire 2000 poulets, d’avoir 300 pondeuses et jusqu’à 300 dindons. Même l’Ontario permet désormais jusqu’à 3000 poulets hors-quota.* Cette réalité en plus d’être discriminatoire, nuit au développement  de l’agriculture de proximité et de nombreux projet de la relève agricole.  Il est temps que ça change.

Afin d’augmenter le hors-quota et donner un nouvel essor à l’agriculture, l’Union paysanne lance la campagne:

« Pour nourrir le Québec… donnons une place aux paysans ».

Cette campagne demande deux choses:

  • Dans un premier temps à la Régie des marchés agricoles et alimentaire du Québec de hausser le hors-quota à 2000 poulets, 300 poules pondeuses, 300 dindons et d’instaurer un hors-quota dans le lait.
  • Dans un deuxième temps, vu que des règlements, déterminés par des syndicats de producteurs, s’appliquent à l’ensemble de la population du Québec sans qu’elle soit consultée et impliquée, nous demandons au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec de rapatrier la gestion du hors-quota au sein de son ministère afin d’en garantir une plus grande équité et transparence.

*  Le hors-quota est le nombre d’unités que peut produire une personne sans détenir un quota. Ce seuil est actuellement déterminé par les offices de producteurs qui, tout en détenant les quotas, se retrouvent en situation de conflit d’intérêt.

Si vous avez pris le temps de lire notre document « Vers une gestion de l’offre 2.0 au Canada », vous avez pu constater que le Québec, et de loin,  est l’endroit au Canada le plus restrictif en matière de hors-quota au Canada. Voici le tableau à jour

Une hausse des seuils de production hors-quota au Québec déclencherait une petite révolution qui permettrait…

  • à nombre d’agriculteurs de diversifier leur production et d’augmenter leur revenu
  • à la relève agricole de démarrer avec moins d’investissements de base,
  • aux régions d’avoir des productions plus locales
  • aux petits abattoirs d’avoir une clientèle nouvelle et de se maintenir en région
  • de voir émerger des productions quasi inexistantes : œufs et poulets de pâturage, sans OGM, biologiques, etc.

Vous voulez nous aider? Deux façons

Vous êtes un producteur ou une relève agricole?

Vous aimeriez avoir accès à un plus grand hors-quota? Vous rêvez de produire pour votre région? De développer un produit de niche? Aidez-nous en participant à notre recours devant la Régie des marchés agricoles afin de clairement démontrer notre volonté de changement.  Pour participer il suffit de remplir ce formulaire en ligne.

Signez tout de suite le formulaire en ligne et nous le ferons parvenir au ministre

Vous êtes un consommateur?

Vous aimeriez avoir un plus grand accès à des œufs de vos régions? Du poulet fait à proximité? Du dindon sur pâturage? Voilà votre chance d’encourager les paysans du Québec. Signifiez nous votre désir d’avoir un plus grand accès à des aliments produits en circuits-courts . Pour participer il suffit de remplir ce formulaire en ligne.

Signez tout de suite le formulaire en ligne et nous le ferons parvenir au ministre