Réglementation sur les néonicotinoïdes

abeilles-neonicotinoides

Le 27 novembre dernier, l’Union paysanne écrivait au ministre Pierre Paradis afin qu’il harmonise la réglementation du Québec avec celle de  l’Ontario sur l’utilisation des néonicotinoïdes. L’Ontario a grandement resserré leur utilisation qui risque à toute fin pratique y mettre fin dans quelques années. L’harmonisation des législations des deux provinces est essentielle selon l’Union paysanne.

Une longue liste de considérations environnementales et des risques liés à la biodiversité motive, selon nous, le retrait complet de ces produits.

Selon nous, il est urgent d’agir et rien ne justifie qu’en matière de protection des abeilles et des écosystèmes le Québec reste à l’arrière sans emboîter le pas au mouvement amorcé par l’Ontario. Tandis que la Commission Européenne a décrété un moratoire de deux ans et reconsidère de surcroît l’homologation des néonécotinoïdes, le gouvernement fédéral Canadien n’a toujours pas bougé.

 

Quelques liens pour en savoir plus sur le sujet :