,

OFFRE D’EMPLOI à l’Union paysanne

L’union paysanne est à la recherche d’un-e coordonnateur-trice pour son volet international.

Le poste s’articule en deux volets:

  1. 1) La coordination du comité international

Le comité international a pour objectif d’aider à resserrer les liens entre l’Union paysanne et ses alliés au Canada et à l’étranger, principalement au sein de La Via Campesina (LVC) dont l’Union paysanne est la seule représentante au Québec. Il a aussi pour mission de promouvoir les valeurs de solidarité entre les peuples dans les enjeux paysans. La coordination a pour tâches:

  • assurer la participation de l’Union Paysanne au sein de la Via Campesina (conférences, instances décisionnelles, groupes de travail), particulièrement au niveau de la région Amérique du Nord (Canada, États-Unis, Mexique).
  • appuyer l’Union paysanne dans ses communications avec La Via Campesina et ses alliés.
  • Rechercher et rédiger des demandes de financement et rapports pour soutenir les activités du comité notamment l’envoi de délégués.
  • Faire le suivi des demandes internationales d’appuis, campagnes, convocations spéciales, etc.
  • Partager sur le site web et l’infolettre de l’Union paysanne les communiqués et déclarations de LVC, ainsi que les invitations, événements, campagnes ou toute autre information à faire circuler aux membres.
  • Recruter et former de nouveaux membres aux enjeux internationaux.
  • Organiser les appels / réunions du comité et s’assurer qu’un compte-rendu soit rédigé.
  • Collaborer avec la coordonnatrice générale et tenir des rencontres de coordination. Participer à la vie démocratique de l’organisme, notamment aux réunions du CA lorsque possible.

2) Assurer la collaboration avec l’Oeuvre Léger sur le projet IMSA (Innovation et mobilisation pour la sécurité alimentaire)

  • Procéder à l’appel de paysan-ne-s coopérant-e-s du Québec qui remplissent les exigences établies par les organisations partenaires du Burkina Faso, de la Bolivie et du Pérou pour différents mandats. (Possibilité d’aller sur le terrain également)
  • Convoquer les candidats en entrevue.
  • Appuyer l’équipe de l’Oeuvre Léger dans la conduite des entrevues.
  • Assurer le suivi nécessaire à la formation, l’envoi et le retour des coopérant-e-s.
  • Réaliser toute tâche supplémentaire demandée par l’Oeuvre Léger dans le cadre du partenariat.

Profil souhaité

  • Être passionné par la solidarité internationale et les enjeux paysans.
  • Désir de s’engager dans un projet stimulant en partenariat avec la Fondation L’Oeuvre Léger qui se déploie jusqu’en 2019.

Compétences recherchées

  • Habileté à travailler autant en français, anglais (lecture, écriture, parlé, écoute). Espagnol un atout.
  • Expérience pertinente en gestion et coordination de projets.
  • Expérience pertinente en recherche et rédaction de demandes de subventions ainsi que rédaction de rapports narratifs et financiers de projets.
  • Autonomie, capacité à travailler à distance.
  • Maîtrise des outils informatiques de traitements de texte, présentations Powerpoint, Excel, courriels, Skype. Facilité à apprendre l’utilisation de nouveaux outils (Kajoom Cloud, Event Brite, etc.).
  • Connaissance de l’histoire et des acteurs des mouvements paysans québécois et internationaux (La Via Campesina).
  • Expérience de travail en solidarité internationale et/ou expérience d’implication avec l’Union paysanne.

Conditions de travail

  • C’est un travail qui se fait en partie en télétravail (à domicile). Il faut posséder un ordinateur avec une haute connection internet pour appels Skype ou conférence.
  • Posséder un téléphone avec un forfait qui inclut les appels longue distance partout au Québec, et idéalement au Canada.
  • Plusieurs rencontres à Montréal au bureau de l’Oeuvre Léger. D’autres déplacements peuvent être requis. Avoir accès à une voiture est nécessaire.
  • En fonction des disponibilités des membres du comité international ainsi que l’urgence des dossiers en cours, des heures de travail en soirée et la fin de semaine sont à prévoir à l’occasion, notamment certaines réunions Skype, les CA et l’Assemblée générale annuelle.

Salaire et horaire

  • La semaine régulière de travail est de 12 heures réparties sur la semaine selon les besoins. Ce nombre d’heures peut varier dans l’année.
  • Salaire 19$/heure.
  • Possibilité d’augmenter le nombre d’heures de travail selon la motivation du candidat à appliquer à des subventions et programmes.
  • Contrat jusqu’au 31 mars 2019 avec possibilité de renouvellement.

Début d’entrée en poste prévue le 9 octobre 2017. Date limite pour appliquer: 25 septembre 2017 à minuit. Seules les candidatures retenues seront contactées.

Pour appliquer, envoyez une lettre de motivation ainsi que votre curriculum vitae à : international@unionpaysanne.com