LA pouBELLE PROVINCE, un portrait peu reluisant mais nécessaire.

poubelleprovince_bg_550

Ce film rejoint une vague de fond au Québec qui questionne l’élaboration des politiques gouvernementales que ce soit en matière d’énergie, de ressources naturelles ou d’environnement.

Bande annonce du film

{source}
<iframe src= »http://player.vimeo.com/video/41237037?color=9ACD32″ width= »550″ height= »309″ frameborder= »0″ webkitAllowFullScreen mozallowfullscreen allowFullScreen></iframe>
{/source}

Extrait de l’affiche

poubelleprovince_bg_550

 

Communiqué

Montréal, le 2 mai 2012. Projeté en avant-première le 26 avril en présence du réalisateur, LA pouBELLE PROVINCE a remporté le Prix du public et une Mention spéciale du jury au Festival de films de Portneuf sur l’environnement. Ce documentaire de Denis Blaquière déterre un scandale auquel tous les Québécois, et plus particulièrement les payeurs de taxes, devraient s’intéresser : la gestion des déchets au Québec est un désastre écologique doublé d’un échec économique. Déjà décrit par Charles Laviolette dans Infoportneuf comme « un film indispensable », il prendra l’affiche dans plusieurs villes du Québec à partir de la mi-mai.

LA pouBELLE PROVINCE rejoint une vague de fond au Québec qui questionne l’élaboration des politiques gouvernementales que ce soit en matière d’énergie, de ressources naturelles ou d’environnement. Il montre comment en matière de gestion des déchets, les efforts des citoyens sont anéantis par le manque d’investissement dans notre industrie de la récupération et du recyclage. Pendant ce temps, les propriétaires des grands dépotoirs font des affaires en or et on continue d’enfouir des tonnes de matières dont 80 % sont pourtant recyclables ou compostables.

En mars 2011, Québec a annoncé une nouvelle politique de gestion des déchets qui se donne des objectifs ambitieux, quoique très étalés dans le temps. Quand on observe les piètres résultats des politiques antérieures qui, malgré les beaux discours, ont fait prendre au Québec un retard important, on peut se demander si, cette fois, on va enfin être en mesure de prendre le virage vert et d’appliquer les principes du développement durable.

LA pouBELLE PROVINCE est un film essentiel pour permettre à la population de se situer face à ces enjeux complexes qui concernent autant l’aménagement du territoire que la protection de l’environnement et le développement d’industries porteuses d’avenir, car, comme le démontre le film, bien gérer ses déchets c’est rentable, ce qu’a très bien compris la Nouvelle-Écosse !

Depuis 1991, Denis Blaquière a écrit et réalisé une douzaine de documentaires animaliers, scientifiques ou sociaux dont plusieurs ont été diffusés à travers le monde et lui ont valu des nominations et récompenses aux Prix Gémeaux et Gemini. Il a participé au succès de séries majeures comme Insectia, Mars Rising et Du Big Bang au Vivant.

Le film est produit par Carmen Garcia chez Argus Films (Montréal), une société de production de films documentaires indépendante fondée par Carmen Garcia et German Gutierrez, récipiendaire de plusieurs prix tant au Québec qu’à l’étranger.

Récents titres : Pierre Falardeau (Prix Jutra Meilleur documentaire 2011), L’Affaire Coca Cola. Réalisatrice et productrice, Carmen Garcia siège au Comité exécutif de l’Organisation Doc Québec et a été nommée Présidente de l’Observatoire du Documentaire en septembre 2011.

Le film sera présenté le 8 mai à Paraloeil à Rimouski et prendra l’affiche le 18 mai au Cinéma Excentris à Montréal et le 25 mai au Cinéma Le Clap à Québec. Dates à Sherbrooke et autres villes à confirmer sous peu.

 


Pièce-jointe : com_lapoubelleprovince_2mai.pdf (435 Kio)

Matériel de presse : http://www.argusfilms.ca/la-poubelle-province

Bande annonce : http://vimeo.com/41237037