Déclaration des Droits des Paysannes et des Paysans

 

Article II

Droits des Paysannes et des Paysans

1. Paysans et paysannes sont égaux.

 

2. Les paysans et les paysannes ont le droit de jouir entièrement, en tant que collectif ou en tant qu'individus, de tous les droits de l'homme et des libertés fondamentales qui sont reconnues dans la Charte des Nations unies, la Déclaration universelle des Droits de l'Homme et les législations internationales concernant les droits humains.

 

3. Les paysans et les paysannes sont libres et égaux à toutes autres personnes et individus et ont le droit d'être libres de n'importe quel genre de discrimination, dans l'exercice de leurs droits, en particulier d'être libres des discriminations basées sur leur statut économique social et culturel.

 

4. Les paysans et les paysannes ont le droit de participer activement à l’élaboration des politiques, aux prises de décisions, à la mise en oeuvre et au contrôle de tout projet, programme ou politique affectant leurs territoires.

 

Article III

Droit à la vie et à un niveau de vie satisfaisant

1. Les paysans et les paysannes ont le droit à l’intégrité physique et à ne pas être harcelés, expulsés, persécutés, arrêtés arbitrairement et à ne pas être tués alors qu’ils défendent leurs droits. Les paysannes ont le droit d’être protégées contre la violence domestique. Les femmes ont le droit de controler leur propre corps et de rejeter l'exploitation commerciale de celui-ci. Toutes formes de trafic des êtres humains est inhumain et doit être condamnée.

 

2. Les paysans et les paysannes ont le droit de vivre dans la dignité.

 

3. Les paysans et les paysannes ont le droit à une nourriture suffisante, saine et nutritive ainsi que de maintenir leur culture alimentaire traditionnelle.

 

4. Les paysans et les paysannes ont le droit au niveau de santé physique et mentale le plus élevé possible. C'est pourquoi ils ont le droit d'avoir accès aux services de santé et aux médicaments, même quand ils vivent dans des zones reculées. Ils ont également le droit d'utiliser et de développer les médecines traditionnelles.

 

5. Les paysans et les paysannes ont le droit de mener une vie saine, qui n'est pas affectée par la contamination des produits chimiques tels que les pesticides et les engrais. La contamination par les intrants chimiques porte atteinte la la santé, cause des troubles de fertilité et empoisonne le lait maternel.

 

6. Les paysans et les paysannes ont le droit de décider du nombre d'enfants qu'ils souhaitent avoir et d'utiliser les méthodes contraceptives qu'ils souhaitent.

 

7. Les paysan et les paysannes ont le droit au plein exercice de leurs droits sexuels et reproductifs.

 

8. Les paysans et les paysannes ont le droit à avoir accès à l'eau potable, le transport, l'électricité, la communication et les loisirs

 

9. Les paysans et les paysannes ont le droit d'accéder à l'éducation et à la formation.

 

10. Les paysans et les paysannes ont le droit à un revenu satisfaisant pour subvenir aux besoins de base pour eux-mêmes et leurs familles.

 

11. Les paysans et les paysannes ont le droit à un logement et à des vêtements décents.

 

12. Les paysans et les paysannes ont le droit de consommer leur propre production agricole et de l'employer pour satisfaire aux besoins de base de leur famille, et ont le droit de distribuer leur production agricole à d'autres personnes.

 

13. Le droit des paysans et des paysennes à la vie et la réalisation de leurs besoins de base devrait être protégé par la loi et par l'Etat, avec l'aide et la coopération d'autres, sans discrimination d’aucune sorte.