Les producteurs de sirop d’érable vont au Parlement

(6 mai 2013, Lachute) Les érables n’ont pas encore terminé de couler que la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, affiliée à l’UPA, a repris les opérations de saisie auprès de ses propres membres.

Cette Fédération a même entrepris d’effectuer des saisies « préventives » de plusieurs centaines de milliers de dollars, tout cela à même un budget juridique financé par ces mêmes membres. Les producteurs paient eux-mêmes les avocats qui vont ensuite les poursuivre au nom de leur propre syndicat!

Pour plusieurs, qui ont travaillé tout le printemps et qui ont pourtant en main un permis fédéral d’exportation, la coupe est pleine. La Fédération est partie avec leur production, en leur laissant les factures d’opération. Ces acériculteurs vont tenir une vigile devant le Parlement, pour tenter de convaincre les élus d’enfin mettre fin au monopole de l’UPA et de cesser ce cartel du sirop d’érable.

Pendant que le Québec ferme les yeux devant les manœuvres de contrôle exagéré de l’UPA, les autres provinces innovent et développent leur production acéricole. Le rapport Pronovost était clair à ce sujet : l’agriculture du Québec manque d’oxygène, étouffe sous le contrôle de l’UPA.

 


 

Pour information :

Benoit Girouard
Président Union paysanne
450-495-1910

           

Maxime Laplante
Vice-président
418-926-2473

L’Union paysanne est un syndicat agricole et citoyen qui intercède auprès du gouvernement, des médias et de l’opinion publique pour promouvoir les intérêts de la paysannerie. Elle donne une place à tout ceux désireux de s’impliquer en faveur d’une agriculture et d’une alimentation paysanne. L’Union paysanne c’est… l’Alliance de la Terre et de la Table.