Mot du président

Bonjour à tous, le 22 février dernier se terminait le 14e congrès de l’Union paysanne sur les lieux de fondation de l’organisation, St-Germain-de-Kamouraska. Plus de 130 personnes ont pris part à ce rendez-vous, ce qui ne s’était pas vu depuis 10 ans. Des membres-fondateurs de notre mouvement, présent sur place, ont confirmé sentir la même énergie qu’à nos débuts. Plus encore, un nombre important de mains se sont levées pour dire «JE» m’implique.

Faut-il le rappeler l’Union paysanne est largement un mouvement bénévole, dans une situation particulière. Alors il est impossible de mener une bataille ordinaire devant un monopole qui force les agriculteurs à payer une, voir deux cotisations agricoles parmi les plus élevées au monde. Nous avions donc, il y a quelques années, ramené stratégiquement l’énergie au centre de l’organisation le temps de faire des petits pas. Maintenant il est venu le temps d’essaimer à nouveau pour prendre une métaphore apicole. Alors, continuez à nous suivre, des choses s’en viennent.

Benoit Girouard