Les dernières nouvelles sur des sujets intéressant l’Union paysanne.

Saint-Camille : les irréductibles

«Un village de l’Estrie qui vit à l’heure de la mondialisation, à quoi cela ressemble-t-il? Ce documentaire nous plonge au cœur du village de Saint-Camille, dans les Cantons-de-l’Est, où vivent 450 habitants selon un modèle qui, depuis une vingtaine d’années, a fait ses preuves en matière de développement local. Dans le rang 13, 25 terrains ont été vendus à bas prix à la condition que les propriétaires y construisent leur maison dans les cinq années suivantes et y créent une activité agricole. On verra comment trois couples de nouveaux arrivants se sont intégrés à la dynamique des Camillois et quels sont leurs projets pour contribuer à la vie rurale basée sur la solidarité de Saint-Camille. » Film documentaire « Saint-Camille : Les Irréductibles » de Isaac Isitan Diffusion à Télé-Québec Lundi 7 mars 21h Mardi 8 mars 13h Mercredi 9 mars 0h.»

Source : Saint-Camille : les irréductibles, Télé-Québec.

Une fiducie veut sauver les petites fermes bios du Québec

«Devant le manque de relève et la menace de fermeture de nombreuses petites fermes bio [sic] au Québec, une organisation sans but lucratif a décidé de s’organiser en fiducie pour préserver la culture biologique sur des fonds de terre, et ce, à perpétuité. Il s’agit de la première expérience du genre au Québec et elle pourrait faire des petits, estime l’organisme.»

Source : Une fiducie veut sauver les petites fermes bios du Québec, Jessica Nadeau (Rue Frontenac).

Agriculteurs : le bon voisinage est possible

Une étude réalisée par l’anthropologue Geneviève Brisson pour le compte de l’Institut national de santé publique du Québec s’est penchée sur les conflits entre les agriculteurs et leur voisinage.

Source : Agriculteurs : le bon voisinage est possible, Claudette Samson (Le Soleil).

La Reine malade fait le tour du Québec!

« Anicet Desrochers, apiculteur dans la région des Hautes Laurentides, est inquiet. Depuis quelques années, des millions d’abeilles meurent sans raison apparente, et ce, partout à travers le monde. Pendant plusieurs mois, le réalisateur Pascal Sanchez a suivi Anicet et sa famille pour témoigner de l’ampleur du drame. Le documentaire fait découvrir un métier fascinant, tout en cherchant à comprendre les raisons d’un désastre encore ignoré du public dont les conséquences menacent les fondements même de l’agriculture. L’automne dernier, La Reine malade a été acclamé aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal, où le film a remporté le prix ÉcoCaméra ».

Pour en savoir plus : La Reine malade fait le tour du Québec!, Canal D.

Une municipalité fait passer l’agriculture devant les mines

Le conseil municipal de Saint-Camille a décidé de donner priorité aux activités agricoles sur son territoire et de prendre des moyens pour les défendre face aux projets d’exploitation minière, gazière et pétrolière.

Source : Une municipalité fait passer l’agriculture devant les mines, Céline Normandin (La Terre de chez Nous).

Il ne reste que dix petites laiteries au Québec

«Le Québec compte désormais moins de dix petites et moyennes laiteries sur son territoire; six issues du domaine privé et une coopérative.»

Source : Il ne reste que dix petites laiteries au Québec, Jean-Charles Gagné (La Terre).

Pierre Corbeil à l’Agriculture: entre satisfaction et perplexité

« La nomination de Pierre Corbeil à la tête du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec suscite à la fois satisfaction et perplexité. Alors que l’Union des producteurs agricoles (UPA), le plus gros représentant du milieu, se réjouit d’avoir enfin un ministre à temps plein, le groupe environnemental Nature Québec s’inquiète de sa proximité avec les milieux industriels. »

Source : Pierre Corbeil à l’Agriculture: entre satisfaction et perplexité, Claudette Samson (Le Soleil).

Manger local, même l’hiver

Article de Laetitia Deconinck, dans Le Soleil, sur le Marché de solidarité régionale de Québec, une initiative des AmiEs de la Terre de Québec.

Lire l’article…

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/agro-alimentaire/201101/22/01-4362843-manger-local-meme-lhiver.php

Le livre vert dans le dernier droit

« Les consultations de Laurent Lessard au sujet du Livre Vert devant conduire à l’adoption d’une première politique agricole pour le Québec sont terminées. D’ici le mois de mars, le ministre de l’Agriculture entend rendre public le Livre Vert préparé par son prédécesseur, feu Claude Béchard. »

Source : Le livre vert dans le dernier droit, Pierre-Yvon Bégin (La Terre de chez nous).

Monopole syndical en agriculture – Contre l’idée d’un référendum

Madame Josée Boileau, dans son éditorial de lundi, a fait un bon bout de réflexion sur la nécessité de mettre fin au monopole syndical de l’Union des producteurs agricoles (UPA), mais elle n’a pas suffisamment réfléchi, à mon avis, quand elle appuie la proposition d’un référendum consultatif avant de la faire. Cette proposition, qui n’a toutefois pas été confirmée de source gouvernementale, si démocratique puisse-t-elle paraître à première vue, ne tient pas la route.

 

Tout d’abord, il suffit de fréquenter le milieu agricole pour comprendre qu’il serait difficile, sinon impossible d’organiser un référendum consultatif valable sur l’accréditation unique en agriculture: comme la génération actuelle d’agriculteurs n’a pratiquement pas connu autre chose et est en quelque sorte captive à tous égards du syndicat unique actuel, le résultat d’un tel référendum serait forcément biaisé, même s’il était organisé par le Directeur des élections. Un peu comme si on demandait aux membres du Parti communiste chinois s’ils sont pour des élections libres! Ce n’est pas pour rien que personne n’en veut.

Pour voir le texte entier :

Le Devoir, http://www.ledevoir.com/politique/quebec/314917/monopole-syndical-en-agriculture-contre-l-idee-d-un-referendum