,

Soutenir la relève, concrètement

Les producteurs vieillissent et des rapaces cognent aux portes en quête d’investissements juteux, ce qui est inquiétant pour l’avenir d’une agriculture à échelle humaine et pour notre pouvoir collectif à l’égard de l’agriculture, au Québec.
C’est pourquoi j’aimerais acheter une terre bio ou à convertir en bio afin de la louer, pour la grande culture, dans la Capitale-Nationale, de préférence dans la MRC de Portneuf.
Est-ce un projet pertinent, en soutien à une agricultrice ou un agriculteur ? En d’autres termes, aurai-je des locataires potentiels ?
Est-ce que ça résonne chez un agriculteur qui souhaiterait vendre un de ses lots et, peut-être par la même occasion, devenir mentor d’un.e plus jeune ?
Si vous répondez oui à l’une de ces questions, veuillez prendre contact avec moi, Brigitte Hannequin. Vous pouvez me joindre sur Facebook, à brighannequin@gmail.com ou au 418-554-2172.